Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

LES CARNETS DE ROMY: Destination la Corée du Sud entre Séoul et Busan

Publié le 6 mai 2021

Voyage à présent avec Romina Tchiang Sang, une femme de Polynésie qui a le voyage pour passion et la planète pour terrain de jeu. Une exploratrice des temps modernes qui n’oublie pas pour autant ses racines : le fenua. Avec « Les carnets de Romy », Femmes de Polynésie lui dédie un espace d’expression où l’évasion sera de mise. Ce mois-ci Romy nous emmène à la découverte de la Corée du Sud, Séoul et Busan. Bon voyage à tous ! 

“J’ai la bougeotte, ce n’est pas de ma faute, je suis un petit globe trotteur qui aime la vie !”

Ce mois-ci, nous voyageons en Corée du Sud à la découverte de Séoul et Busan. Ayant beaucoup de choses à vous raconter, j’ai décidé de consacrer un prochain article sur l’île de Jeju, une merveille coréenne.

Tour de Seoul, village Hanok de Bukchon et Palais de Gyeongbok

Dans la capitale, je débute ma visite par l’incontournable Tour N de Séoul, située au sommet d’une colline et offrant une vue plongeante sur le centre-ville. Je me rends à cette tour de télécommunications à pied et redescends en téléphérique ( l’inverse est également envisageable ). Ce monument emblématique est une réelle attraction à ne pas manquer. Vous y trouverez un observatoire offrant une superbe vue panoramique pour admirer Séoul. Il faut bien l’avouer, on se sent bien tout là-haut ! Sur les grilles de la tour, je remarque que, tout comme sur le Pont de l’Archevêché à Paris, il y a de nombreux cadenas. De toutes les couleurs et de toutes les tailles, les amoureux y gravent leurs noms. J’apprends plus tard que la ville de Séoul encourage les gens à les accrocher et qu’au fil des années, la tour a été décorée de milliers de cadenas !

Pour la suite de la journée, rendez-vous au  village Hanok de Bukchon, que j’ai beaucoup aimé malgré le nombre de touristes présents. Il s’agit d’un village traditionnel coréen datant du 14e siècle avec des petites ruelles pavées et des maisons traditionnelles. C’est aussi le centre culturel de la ville.

Le lendemain, je visite le marché de Namdaemun. Un immense quartier commerçant où j’ai dégusté des mets très épicés et fait un peu de shopping. Etant donné que ce marché coréen traditionnel est le plus grand et le plus ancien de Séoul, il est définitivement à mettre dans votre itinéraire !

Machu-Picchu-de-Busan

Plus tard, je me rends au palais royal de Gyeongbok dont le nom signifie « palais du Bonheur resplendissant ». Les pavillons sont magnifiques et raffinés. J’ai eu la chance lorsque je flânais sur ce site de tomber sur des coréennes habillées en tenues traditionnelles ! Une très belle scène ! Avant de quitter les lieux, je visite le musée national folklorique et le musée national du palais où j’en apprends davantage sur l’histoire du pays.

En soirée, j’en profite pour admirer l’une des portes principales de la muraille de Séoul : la forteresse Heunginjinmun ! Malgré la circulation aux alentours qui m’a légèrement surprise, je n’ai pas été déçue de ce site historique bien illuminé.

Temple-Haedong-Yonggung

Après une bonne nuit de repos, départ pour Busan, une ville portuaire réputée pour ses plages, ses montagnes et ses temples. Mon coup de cœur reste le village culturel de Gamcheon surnommé le « Machu Picchu de Busan » ou encore le « Santorin coréen » ! Les rues sont escarpées et de nombreuses sculptures, réalisées par les résidents, sont visibles dans les ruelles ainsi que des peintures murales. C’est un endroit très agréable à découvrir ! Toutes ces maisons aux couleurs vives me rappellent Porto Rico.

Bien entendu, je vais au marché aux poissons de Jakalchi lors de mon escapade à Busan, car c’est le plus grand de Corée de Sud et il est de renommée mondiale. Ce marché est pour moi un labyrinthe iodé d’étals.,  Il est impressionnant par sa taille mais aussi par sa diversité de poissons et de fruits de mer frais ! Le meilleur moment pour le visiter : le matin très tôt lors de la criée mais pas de soucis si vous ne vous y rendez pas à l’aube, le marché reste en activité toute la journée !

Marché-aux-poissons

A Busan, j’ai aussi adoré le charme unique du temple bouddhiste Haedong Yonggung, situé sur une falaise en bord de mer. Sa visite est gratuite mais à l’entrée du temple, vous trouverez multiples échoppes pour acheter des souvenirs et de la nourriture locale. Je me laisse tenter une fois de plus par quelques achats !

repas

Les jours suivants, moments farniente à la plage de Gwanganli et de Haeundae tout en profitant de la gastronomie coréenne. Le côté urbain m’accompagne, j’assiste d’ailleurs à un festival de musique sur la plage. Quel beau souvenir !

Ce voyage a été une incroyable aventure. La Corée a une culture très riche et il me tarde de vous raconter la suite avec l’île de Jeju. Rendez-vous le mois prochain !

Plage de Haeundae

À découvrir également :

Destination MEXIQUE

Destination VENISE

Destination INDE

Destination CHINE

Destination ÉCOSSE

Destination MALTE

Destination LAOS

Destination INDONÉSIE

Destination NEW-YORK

Destination MARRAKECH

   Romina Tchiang sang 
   Rédactrice web

   © Photos : Femmes de Polynésie

Partagez Maintenant !