Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Portrait

Sylvie, force de courage et cohésion

Publié le 23 décembre 2021

C’est dans une matinée colorée d’un bleu azur que Femmes de Polynésie gravit les marches du Groupe OPT pour aller à la rencontre de Sylvie, une femme d’énergie et à l’écoute des autres. Nous nous installons avec elle et embarquons dans son univers d’amour et de partage.

PARCOURS DE VIE

Retour dans le passé, jeune métissée sino-tahitienne, Sylvie grandit dans une fratrie de 5 enfants. Elle évolue au sein d’une famille soudée et fusionnelle où les femmes sont omniprésentes. Les années défilent et désormais, c’est à son tour de créer sa famille, son cocon familial si chéri.

« J’ai commencé ma carrière à OSB1 en tant que comptable pendant 6 années puis en 2004, je suis entrée à l’OPT. »

Sa carrière se poursuit dans les chiffres et les factures. Mais le gong sonne, après 7 ans dans cet univers, une envie de changement se fait ressentir.

« Après 13 ans dans la comptabilité, le poste d’assistante de direction s’est ouvert à moi. En dépit d’un certain manque d’expérience, je me suis lancée. » 

Depuis 2011 dans les fiches et les notes, Sylvie se plaît dans ce nouveau domaine où, formée au fil de l’eau, elle s’est embarquée dans une voie complexe et pourtant si enrichissante. L’instant présent suit son cours.

« À terme je verrais peut-être autre chose mais pour l’instant je suis bien, j’ai mes repères. Et au-delà de mon travail, je suis aussi secrétaire du comité d’entreprise chez ONATi. »

COMITé D’ENTREPRISE & SYNDICAT

L’aventure au sein du comité d’entreprise a débuté avec son élection comme secrétaire en mai 2021.

« J’ai accepté le défi car c’était un réel challenge d’intégrer ce nouvel univers. Plus j’avance et plus ça me plaît car j’apprends continuellement de nouvelles choses. Nous sommes élus pendant 2 ans, il faut donc être efficace rapidement. »

En soif de connaissance, Sylvie prend plaisir à découvrir la vie de l’entreprise et à gérer les activités sociales et culturelles. A l’écoute de chacun, elle s’adonne aux autres.

 « Le comité d’entreprise est là pour fédérer le personnel, pour créer du lien et donner de la joie. Il faut contenter tout le monde et que chacun se retrouve dans les activités. » 

Partage d’idées, adaptations, discussions entre équipes et organisation, tels sont ses objectifs. Et alors que l’activité du CE lui prend de l’énergie, Sylvie continue à en trouver davantage pour se consacrer également au syndicat.

« J’ai intégré le syndicat car mon mari m’y a fortement encouragé. Je suis devenue secrétaire générale et j’aime ce que je fais. On n’est pas là pour mettre des bâtons dans les roues de la direction, mais plutôt pour travailler de concert. »

Femme en perpétuelle évolution, ces différentes activités lui permettent de réaliser un travail personnel et profond.

« Je me suis bien forgée. C’était tellement difficile que je me suis dit : « Ce n’est pas compliqué, je vais y arriver, il faut que je travaille sur moi. » J’ai pris mes repères et j’ai réussi. »

Et au-delà de cet aspect social en constant travail, Sylvie s’est trouvée.

« Grâce à mon métier, au CE et au syndicat, je suis plus avenante. Mon esprit d’équipe et mon ouverture sont devenus ma force. »

Le comité d’entreprise, c’est aussi la préparation du Noël des enfants avec la distribution des bons cadeaux ou l’organisation en interne de l’opération « les Sapins du coeur » menée conjointement avec la Présidence – direction générale de l’OPT.

LA VIE DE FAMILLE, UN ÉQUILIBRE

Mais au-delà de cette femme active dans sa vie professionnelle, c’est aussi et avant tout une femme, une mère, une amie.

« Être dans le syndicat c’est une grande responsabilité, ce sont parfois des problèmes qui sont difficiles à entendre. Heureusement que j’ai un équilibre à la maison. De toute façon, quand tu te lances dans ce genre d’activité, si tu n’as pas d’équilibre tu ne peux pas tenir. »

La présence de son mari et de leurs trois fils est un soutien sans faille où, peu importe les situations et les obstacles qui s’élèvent entre eux, aucune brise ne peut soulever leur cohésion.

« J’ai de la chance que mon mari soit déjà dans ce milieu car ça nous prend nos week-ends et nos soirées. »

Fusion et entraide familiale forment un hymne qui permet cet équilibre entre travail et vie personnelle.

« Je me donne énormément dans mon travail et parfois les enfants nous le font remarquer. Malgré les problèmes à régler quand on nous appelle, on doit conserver notre cocon familial et notre intimité. »

Arriver à trouver ce juste milieu entre toutes ces activités professionnelles est un point clé pour tendre vers une certaine harmonie.

« Ma famille c’est mon pilier, c’est grâce à eux que je suis là où j’en suis. »

1Océanienne de Services Bancaires

Manutea Rambaud

Rédactrice

©Photos : Christian Tjandrawinata et Manutea Rambaud pour Femmes de Polynésie

Pour plus de renseignements

Sponsorisé par le Groupe OPT

Site internet

zuckoo

facebook

À découvrir également :

Partagez Maintenant !

Femmes de Polynésie - Facebook

 

Femmes de Polynésie - Instagram

 

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir du contenu de qualité

* En cliquant sur VALIDER, nous attestons que l'adresse mail ne sera utilisée que pour diffuser notre newsletter et que vous pourrez à tout moment annuler votre abonnement.