Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

Malaga, Espagne

Publié le 6 novembre 2020

Voyage à présent avec Romina Tchiang Sang, une femme de Polynésie qui a le voyage pour passion et la planète pour terrain de jeu. Une exploratrice des temps modernes qui n’oublie pas pour autant ses racines : le fenua. Avec « Les carnets de Romy », Femmes de Polynésie lui dédie un espace d’expression où l’évasion sera de mise. Ce mois-ci Romy nous emmène à la découverte de Malaga, dans le sud de l’Espagne. Bon voyage à tous ! 

“J’ai la bougeotte, ce n’est pas de ma faute, je suis un petit globe trotteur qui aime la vie !”

Aujourd’hui, je vous propose un petit récit de mon aventure ensoleillée à Malaga en Espagne.

Jardin botanique

Malaga est une ville portuaire du sud de l’Espagne, notamment connue pour l’artiste et sculpteur Pablo Picasso, et pour son style de vie andalou . 

Soho

Notre premier jour a été tranquille car nous avions décidé, mon compagnon et moi-même, de simplement repérer les alentours. Après une balade le long de la mer, sans oublier de jeter un coup d’œil au coloré centre Pompidou, nous visitons le musée de Picasso ! Intriguée et sous le charme de son travail, je découvre qu’il lui a « fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant », selon son témoignage.

Le lendemain, nous prenons le temps de découvrir le centre-ville, et notamment le fameux quartier Soho connu pour ses belles et nombreuses fresques murales. Malaga est de ce que je vois, une ville méditerranéenne chaleureuse, où l’on perçoit des influences romaines, musulmanes et chrétiennes à  travers ses bâtiments et monuments.

Vue en direction des ruines

En début de soirée, nous prenons une table pour déguster une bonne paella terre et mer sur la place principale, face à la cathédrale de l’Incarnation. Cette cathédrale a une façade impressionnante et je suis curieuse de voir son intérieur. Il me tarde de la visiter.

Le lendemain matin, nous nous rendons donc à la cathédrale de Malaga, un des monuments majeurs de la Renaissance en Andalousie, ce qui le rend donc un incontournable. Nous avons également droit à une visite privée sur le toit de la cathédrale avec un guide. Une véritable chance ! Une fois arrivée là-haut, je vous assure que la vue est splendide. En marchant tout le long de la cathédrale, nous pouvons observer la ville et ses habitants, mais aussi admirer la mer et enfin repérer le château du Gibralfaro au loin, pour notre prochaine visite.

Sur le toit de la cathedrale

Avant de nous rendre aux ruines du château, nous passons bien évidemment devant le théâtre romain de Malaga, qui fut découvert en 1951 lors de la construction d’un jardin. Nous traversons l’Alcazaba qui se situe juste en contrebas du château. L’Alcazaba est un palais-forteresse imposant en apparence avec sa centaine de tours, mais à l’intérieur vous pourrez vous perdre dans de petits patios rectangulaires composés de jardins et fontaines. Ce site historique est magnifique et vaut le détour !

Pour arriver au château, nous devons monter encore un peu plus. À nouveau, la vue est à couper le souffle et de nombreux passants s’arrêtent à mi-chemin  pour admirer le paysage. De notre position, nous pouvons voir notamment l’arène de la ville, le port en pleine activité et au loin les montagnes. Le soleil commence à tomber, et nous remarquons ses rayons qui se reflètent sur l’eau et donnent un effet étincelant. Cette marche est reposante et agréable.

Après la visite du château du Gibralfaro, nous nous asseyons à une terrasse et dégustons une glace bien méritée. Reposés, nous regardons le coucher du soleil et les quelques écureuils et perruches qui nous entourent ! Je réalise à quel point cette journée est belle, avant de redescendre au centre-ville.

Theatre romain

En soirée et sur une des places animées du centre-ville, nous nous régalons de tapas et apprécions la musique jouée dans la rue.

Le 3ème jour, direction le superbe jardin botanique-historique La Concepcion, sur les hauteurs de Malaga. Sur près de 23 hectares, ce jardin est si beau et varié qu’il a désormais le statut d’héritage d’intérêt culturel. Cette visite est mon coup de cœur de ce séjour andalou.

Alcazaba

Je voulais aussi brièvement vous parler d’une sortie dans la province de Malaga et qui je pense est à mettre sur votre liste : El Caminito del Rey. En point d’orgue, vous traverserez une passerelle,  construite entre des parois escarpées, qui mesure un mètre de large et s’élève à plus de 100 mètres au-dessus de la rivière. Cette passerelle connue par le passé comme « la plus dangereuse du monde » et a été fermée par le gouvernement pendant plus d’une décennie. Après quatre années de réparations et de rénovations, elle est rouverte depuis 2015. Sensations garanties ! Le cadre est magnifique et dépaysant. Définitivement une expérience à vivre !

Caminito del Rey

Ce séjour a été un pur délice et je ne peux que vous recommander de planifier une rencontre avec Malaga et ses trésors !

Jardin Botanique

À découvrir également :

Destination MEXIQUE

Destination VENISE

Destination INDE

Destination CHINE

Destination ÉCOSSE

Destination MALTE

Destination LAOS

Destination INDONÉSIE

Destination NEW-YORK

Destination MARRAKECH

   Romina Tchiang sang 
   Rédactrice web

   © Photos : Femmes de Polynésie

Partagez Maintenant !