Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Tama'a maitai

La Pura Vida selon Nahema

Publié le 20 mai 2021

Verdoyante, paisible et ensoleillée, la baie de Cook est, depuis peu, embaumée d’un doux parfum de coriandre. Pareo noué à la taille, crayon sur l’oreille, Nahema transporte vos papilles par un mélange de cultures dont elle seule a le secret. Plus qu’un simple food truck, Femmes de Polynésie vous invite à découvrir un art de vivre. La douceur du coco rehaussée d’un zeste de citron et voilà votre vie assaisonnée d’une saveur toute caribéenne…

COMME UN PARFUM DE COSTA RICA…

Originaire de Moorea, Nahema goûte très vite à l’ailleurs. Sa mère, hôtesse de l’air, lui permet de voyager aux quatre coins du monde. Plus tard, les études et la danse la mènent à Montpellier, Shanghai puis Tokyo. Les cultures s’entrelacent et les folklores se rencontrent comme pour mieux façonner sa personnalité.


Fin 2020, bien décidée à changer les mentalités, elle lance Pura Vida, une roulotte pleine d’optimisme qui redonne toute sa fraîcheur à Moorea.

Déjeuner avec vue

Ici, pas de hachis frites sauce et beurre mais des assiettes colorées, saupoudrées d’Amérique latine. Pour concocter des recettes saines et variées, Nahema s’est entourée de Heimata Hall, fondateur de Moorea Food Adventures. Tous deux partagent la même passion dévorante pour la cuisine avec le voyage pour inspiration.

Nahema & Heimata

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORPS SAIN

Peut-être est-ce parce qu’elle a grandi au bord de l’eau ou encore parce qu’elle a vu du monde, toujours est-il qu’elle a très vite été sensibilisée aux enjeux sociaux et environnementaux.

« Lorsque l’on vit sur une île, chaque problème est exacerbé. La pollution, l’obésité, la surconsommation… Ça m’a fait un déclic. »

Nahema jette un œil à son fils de trois ans qui grignote des champignons crus et se dit que chacun peut faire bouger les choses, à son échelle.

« D’eux-mêmes, les gens ne vont pas changer. Pourtant, on peut vivre autrement. Quand le corps va bien, l’esprit va bien ! Il faut amener les gens à comprendre qu’ils peuvent changer leurs habitudes et bien manger à moindre coût. »

Des produits locaux et de saison

Aussi, elle commence par remplacer les sodas. On nous dit dans l’oreillette que ses jus de pastèque, citronnade et kombucha font fureur…

Ensuite, pour ne pas participer à la surproduction de viande, elle choisit de se concentrer sur le poisson.

Sa roulotte, c’est un exhausteur de goût, un voyage sensoriel.

« On travaille la papaye verte, les épices, la coriandre… Les gens sont plutôt réticents au début mais je leur dis toujours « goûte d’abord » et ils sont agréablement surpris au final. »

Afin de préserver son cadre de vie, elle délaisse le plastique au profit du verre et utilise des emballages compostables, à base d’amidon.

Du goût et de la couleur

UNE ODE A LA POLYNESIE

Nahema cherche à revaloriser les ressources du fenua et à mettre en lumière les petits producteurs locaux. Chaque jour, elle récupère son poisson frais directement au bateau. Cette proximité, elle l’entretient avec chacun de ses fournisseurs : pêcheurs, maraîchers, producteurs de lait de coco… Elle prend le temps de regarder comment ils travaillent, de discuter avec eux.

« C’est une fierté pour Moorea, c’est un projet qui englobe plein de gens ! »

Si les influences internationales sont à l’honneur, le taro et le ‘uru ne sont jamais loin. Le Hot-dog est composé d’un savoureux pain coco toasté et d’une merguez fabriquée sur l’île sœur. En tartare, en mi-cuit, en burrito, le thon est travaillé sous toutes ses formes.

Pura Vida, c’est un peu le fil d’Ariane qui guide la vie de Nahema, son leitmotiv. Une façon de voir le bon en toute chose, de relativiser, de vivre le moment présent. Un état d’esprit qui se retrouve dans chaque bouchée.

Pura Vida & Le Ma’a dans le Bocal

« QUAND ON VEUT, ON PEUT… »

Au travers de son accomplissement, elle espère inciter les jeunes, notamment les femmes, à se lancer dans l’entrepreneuriat.

« J’aimerais montrer qu’on peut aller au bout de ses idées. Il ne faut pas se limiter aux critiques des autres. On se met nous-mêmes des barrières. Rien ne nous retient, c’est juste dans la tête. »

Nahema peut compter sur une équipe soudée, composée de jeunes dynamiques et volontaires. Cet esprit « d’entraide, de partage, d’amour et d’entente », c’est ce qui lui permet aujourd’hui de mener de front sa carrière et sa vie de maman.

Si elle souhaite à présent développer son concept, elle n’en oublie pas de remercier son père et sa « Moz Family » qui ont toujours cru en elle.

Caroline Baudin

Rédactrice Web

©Photos : Nahema et Caroline Baudin pour Femmes de Polynésie

Partagez Maintenant !