Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Carrière

MALYA : UNE SCIENTIFIQUE À L’ÂME PURE

Publié le 10 janvier 2023

C’est au cœur de la Conserverie du Pacifique que Malya, fraîchement arrivée dans l’entreprise, accueille Femmes de Polynésie. Elle retrace avec nous son parcours, caractérisé par sa curiosité et son esprit toujours enclin à partir à l’aventure et vagabonder hors des sentiers battus.

À seulement 25 ans, armée de ses diplômes scientifiques, la jeune femme occupe depuis un peu plus d’un mois le poste de Responsable du Contrôle de Qualité au sein de l’établissement bien connu sur le Fenua.

UNE LITTÉRAIRE PARMI LES SCIENTIFIQUES

Avec humilité et une pointe de nostalgie, Malya revient sur le chemin qu’elle a parcouru, parsemé d’imprévus et d’opportunités. Elle commence par nous annoncer, contre toute attente, qu’elle se destinait initialement à des études littéraires.

Encouragée par ses parents à choisir le cursus scientifique, Malya se fie à leur jugement, ce qui s’avère être une bonne décision. Elle y trouve sa voie, ensevelie sous les livres et les microscopes.

« C’est en première que je me découvre une passion pour le tout petit, pendant les cours de chimie et de biologie. Je me suis dit que je continuerais bien dans cette voie. » 

À l’aube de ses 18 ans, Malya part en France et obtient une licence en biochimie cellulaire et moléculaire. Elle poursuit ensuite par un Master en biochimie marine, dans l’optique d’élargir son panel de choix.

« S’il devait y avoir un dicton pour me caractériser, ce serait : ‘’Va là où le vent te mène’’. J’essaie de toujours être ouverte aux opportunités qui se présentent à moi. J’y vais et si ça débouche sur quelque chose de positif, tant mieux. Dans le cas contraire, je n’aurais rien perdu. » 

Elle travaille ensuite pendant un an comme assistante commerciale polyvalente dans le secteur de la pharmacologie. Elle y réalise l’importance du management, de la communication, du marketing et gagne en expérience.

UN CARACTÈRE BIEN TREMPÉ

À 25 ans, elle revient sur sa terre natale et débute à la Conserverie du Pacifique en tant que responsable du Contrôle de Qualité. Malgré son jeune âge et ses appréhensions face à ce poste à responsabilité, c’est sa force de caractère qui prend le dessus. 

« Je suis parmi les plus jeunes donc j’ai dû m’affirmer. Heureusement, j’ai un caractère bien trempé, ça m’a permis de m’adapter. »

À la dimension strictement scientifique de son poste s’ajoutent inévitablement celles de la gestion des ressources humaines et de la communication, des notions qui allaient au-delà de ce qu’elle avait appris durant ces études. C’est encore une fois sa personnalité qui fait la différence. 

UNE SCIENTIFIQUE HUMANISTE

L’essence de son travail consiste à vérifier la bonne qualité des produits tout au long de la chaîne de production, elle passe donc beaucoup de temps à parcourir les entrepôts, vérifier des données et calculs dans son bureau. Néanmoins, Malya attache une grande importance au climat social dans lequel elle travaille. 

« Je tiens à favoriser l’échange avec l’équipe et surtout toujours communiquer de façon transparente, pour ainsi éviter les malentendus et préserver un climat de confiance. »

La jeune femme est consciente du décalage entre la réalité de son travail et l’image que renvoient les scientifiques dans l’imaginaire collectif. Elle sourit d’ailleurs à la mention du sujet. 

« Il est vrai que les scientifiques véhiculent une image très détachée de leur environnement. On est souvent solitaire, enfermé dans nos laboratoires. Mais je pense que c’est aussi une question de personnalité. Pour ma part, je reste très attentive aux personnes avec qui je travaille. » 

D’ailleurs, lorsqu’on lui demande quel est l’aspect de son travail qu’elle apprécie le plus, elle répond : 

« C’est sans doute la résolution de problèmes, autant ceux rencontrés en production que les litiges auxquels on peut être confronté avec les employés ou les clients. C’est toujours satisfaisant de trouver des solutions. » 

NE PAS SE LIMITER

Après plus d’un mois dans l’entreprise, Malya affirme apprécier son métier et ses collaborateurs.

Fidèle à elle-même, elle se laissera porter par ce qui se présente à elle et ne ferme aucune porte. Si pour évoluer, elle doit reprendre les études ou gagner en expérience ailleurs, elle le fera. Son objectif demeurant de revenir au Fenua. 

« Je sais quel est mon objectif. Quant au chemin à emprunter pour l’atteindre, rien n’est planifié. J’essaie simplement de ne jamais avoir de pensées limitantes et de me fier à mon instinct. »

Hina Teata–Carreel

Rédactrice

© Photos : Hina Teata–Carreel pour Femmes de Polynésie

Pour plus de renseignements

Sponsorisé par la COPA – CONSERVERIE DU PACIFIQUE

Zuckoo

À découvrir également :

Partagez Maintenant !

Charcuterie du Pacifique
 

OPT
 

Femmes de Polynésie - Instagram
Femmes de Polynésie - Facebook

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir du contenu de qualité

* En cliquant sur VALIDER, nous attestons que l'adresse mail ne sera utilisée que pour diffuser notre newsletter et que vous pourrez à tout moment annuler votre abonnement.

FemmedePolynésie

GRATUIT
VOIR