Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Portrait

Claude, navigatrice de FAAFAITE

Claude, navigatrice du Faafaite, Moorea

Publié le 31 mai 2017

Je rencontre Claude un dimanche matin à Moorea. Un air doux flotte sur son regard. Les premiers mots qu’elle me confie sont ceux de la légèreté de la mer, de ce rêve qu’elle a mis plusieurs années à réaliser… La communion avec l’eau de la mer et naviguer comme ses anciens à bord d’une pirogue traditionnelle. Au fil des bruissements de l’air, je pars en mer à chacun de ses récits d’un bateau pas comme les autres, le Faafaite.

Si Claude est institutrice, son rêve a toujours été de suivre le sillon de ses ancètres, des « vicking polynésiens ». En 2011, elle a embarqué dans la première expédition Faafaite et depuis, elle n’a plus vraiment touché terre. La légèreté, la liberté et la prise de conscience de cette nature qui vous entoure pendant plusieurs jours, lui donne l’envie de communier avec l’océan au quotidien.

Elle regarde le monde autour d’elle avec inquiétude. Pollution de plastique, pollution sonore, pollution chimique… Les océans souffrent trop des activités dévastatrices des hommes. En visitant d’autres îles, elle découvre des modes de vie proches de la nature et aujourd’hui, elle voudrait que d’autres comprennent, vivent et partagent cet esprit qui unit tout ceux qui ont navigué : nous sommes faits d’eau, nous dépendons de l’eau et de cette nature… Il nous revient de la protéger en changeant nos modes de consommation dès à présent.

‘Ua farerei au ia Claude i te hō’ē tapati po’ipo’i i Moorea. E marū tō roto i tōna mata. Te parau mātāmua o tāna i fa’ahiti mai, o te parau ia nō te a’ia’ira’a o te miti, ‘e, te moemoea i tupu mai a rave rahi matahiti i muri a’e…Te tā’amura’a iāna e te miti ‘e te fanora’a, mai te mau tupuna ra i te huru, nā ni’a i te hō’ē va’a faito tahito. A fa’aro’o noa ai au i te mata’i, fano ato’a atu ra vau nā ni’a i te miti ‘ia fa’ati’a ana’e mai i tōna mau tere nā ni’a i te hō’ē faura’o e ‘ere mai te tahi atu mau pahi, o Fa’afaite.

Noa atu e ‘orometua ha’api’i ‘ōia, o te mea rā e moemoeahia e ana, o te ‘āpe’ara’a ia i te ‘e’a o tōna mau tupuna « te mau Viking Mā’ohi ». I te matahiti 2011 ra, ‘ua pa’iuma ‘ōia nā ni’a ia Fa’afaite i tōna tere mātāmua, mai reira mai, ‘aita ‘ōia i pou fa’ahou i ni’a i te fenua. Te a’ia’i, te vī’ore ‘e te ta’ara’a iāna i te parau nō te natura e ‘aua fa’a’ati nei iāna a rave rahi mahana, ‘ua hina’aro ‘ōia e tā’amu iāna i te moana i te mau mahana ato’a.

Tē hepohepo nei ‘ōia i te hi’ora’a i te ao e ‘aua fā’ati nei iāna. Te vi’ivi’i nō roto mai i te mau tao’a ‘urina, te vi’ivi’ira’a o te tari’a nō te māniania, te vi’ivi’i nō roto mai i te mau tao’a hīmio…’Ua mamae te moana nō te rave-‘ino-ra’a a te ta’ata. O tōna māta’ita’ira’a i te tahi atu mau fenua,  o tōna ia ‘itera’a i te hō’ē orara’a piri natura, ‘e, i teie mahana, tē hina’aro nei ‘ōia ‘ia ‘ite ato’a vētahi i teie arata’ira’a varua e tā’amu ra i te mau horomoana ato’a : e pape tātou, tei te pape ‘e tei te natura tō tātou ora…E ti’a roa ia pāruruhia te reira nā roto i te tāuira’a i te huru o tō tātou orara’a i teienei.

Céline Hervé Bazin
Rédactrice web

Jean-Claude Teriierooiterai
Traducteur

Partagez Maintenant !