Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Mode & Beauté

Hinerava ou l’art de la beauté florale

Publié le 9 février 2020

Belle plante polynésienne, Hinerava Cordioli est la gérante de L’Orchidée Blanche. Nous la rencontrons dans son sublime palais fleuri, et découvrons les tendances de cette année pour la fête des amoureux qui approche à grands pas. De l’élégance à l’état pur, des tons blancs, tout est parfaitement soigné, il fait frais, ça sent la rose… et une petite boîte de chocolats nous intrigue au milieu des vases. Femmes de Polynésie vous présente une fleuriste qui a le style dans le sang !

 

Parcourir le monde pour y trouver sa passion

Hinerava est née à Tahiti, tout comme ses parents. Elle grandit à Paea et fait sa scolarité en ville, avant de s’envoler après son BAC pour Paris, où elle passe son certificat pour devenir hôtesse de l’air.

Car à l’origine, Hinerava est hôtesse de l’air. Depuis 11 ans, elle parcourt le monde, découvre de nouvelles personnes et des cultures différentes. Toutes ces rencontres lui donnent envie de créer quelque chose de plus personnel, en accord avec ses émotions.

« J’ai des amis qui sont gérants de leur entreprise et ça m’a donné envie de me lancer dans l’entrepreneuriat. Alors j’ai suivi une formation de fleuriste en Nouvelle-Zélande, et au retour à Tahiti, j’ai fait les démarches nécessaires pour ouvrir ma boutique, en parallèle de mon métier d’hôtesse de l’air. »

C’est ainsi que l’Orchidée Blanche voit le jour il y a 2 ans. Située au départ dans le centre commercial Tamanu, c’est depuis juin dernier au centre du Lotus que Hinerava accueille sa fidèle clientèle. Décoré avec beaucoup de style, cet espace épuré et l’ambiance qui y règne nous transportent dans un effet d’apesanteur. Les créations qui y sont exposées sont poétiques. On s’y sent bien.

« J’adore les fleurs, et aussi tout ce qui touche à la décoration. C’est tellement agréable de travailler avec de jolies choses dans un bel environnement. C’est très attrayant pour une femme. »

Une féerie éphémère

Hinerava ne vend pas simplement des fleurs, elle transmet des émotions. Mariages, naissances, anniversaires, deuils, Saint-Valentin ou simplement une envie spontanée de faire plaisir – cette artisane compose avec Tinaia, son employée, les bouquets qui accompagnent les moments importants d’une vie. Elle fait venir ses fleurs de Nouvelle-Zélande, ce qui lui permet de disposer d’une gamme plus large de fleurs blanches ou pastel, mais également une offre unique sur le marché. 

« Ma fleur préférée est la pivoine. C’est une fleur généreuse avec un panel de couleurs étonnant. J’aime aussi le fait de pouvoir faire sécher ses pétales et d’offrir ainsi une seconde vie à un élément périssable. »

Pour la Saint Valentin, outre ses compositions dans les élégantes boites rondes et blanches devenues localement sa marque de fabrique, Hinerava allie fleurs et gourmandises, en collaboration avec un caviste, pour des coffrets ornementés avec soin (et amour, cela va de soi) dans la délicatesse et la passion. Le côté éphémère de son art rend ses créations uniques et précieuses – une façon de jouer sur la notion du temps qui passe.

Avide, rigoureuse et pleine de volonté

Le temps, Hinerava peut nous en parler. Chef d’entreprise, hôtesse de l’air et maman, elle jongle avec créativité entre ses différents métiers.

« Je suis de nouveau maman d’un petit garçon d’un mois ; mon premier a 10 ans. J’ai ce luxe de pouvoir emmener mon bébé à la boutique, mais ça ne m’exempte pas de mes responsabilités de gérante. »

Au moment de quitter cette atmosphère enchanteresse, Hinerava nous rattrape de sa petite voix douce :

« Voulez-vous un chocolat ? Allez-y ils sont délicieux ! »

Nous sommes sous le charme, c’est sûr, on reviendra.

« Après les femmes, les fleurs sont les créations les plus divines. » Christian Dior

Plus d'informations

 Vainui Moreno

 Rédactrice Web

 ©Photos : Vainui Moreno pour Femmes de Polynésie, Paulina Cadoret (Photo de couverture)

Partagez Maintenant !