Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Maison & Famille

Willma Tehihira-Cibard, au coeur des relations humaines

Publié le 14 juin 2022

Lors de la journée « Vahine, tu as des talents » qui s’est déroulée le 20 mai 2022, l’Union des Femmes Francophones d’Océanie (UFFO-Polynésie) a souhaité mettre en avant 8 Poerava. Ces Polynésiennes ont été distinguées parce qu’elles sont inspirantes pour les autres par leur personnalité, leur engagement. Femmes de Polynésie vous invite à découvrir leur portrait.

Si Willma a commencé par des études dans le champ du tourisme, elle a rapidement trouvé sa voie dans le domaine des relations humaines et de l’aide aux personnes aux prises avec des difficultés personnelles. Entrée dans la fonction publique polynésienne comme auxiliaire sociale à la Direction des Affaires Sociales, elle a gravi toutes les étapes pour être aujourd’hui psychologue clinicienne, chargée de mission à la Direction de la Santé.

Pour réussir ce parcours remarquable, Willma a mené en parallèle de ses activités de service public et de sa vie familiale, plusieurs formations qualifiantes ou simplement enrichissantes pour l’exercice professionnel, toutes centrées sur l’Humain. Son dernier diplôme qualifiant est un master de psychologie clinique obtenu à l’université Paris VIII. Ces formations l’ont forgée pour soutenir les personnes atteintes par les grands maux de notre société. En particulier les addictions, la situation de SDF, la violence, les conflits familiaux et de couple qui peuvent trouver des solutions dans des thérapies familiales.

Le noyau de son activité est de travailler avec l’autre, pour l’aider à comprendre sa situation, développer sa capacité et son potentiel de résilience, lui permettre de s’en sortir en s’appuyant sur des ressources personnelles dont chacun de nous est doté, mais qu’il faut réveiller.

Les valeurs familiales transmises par ses parents et sa grand-mère paternelle ont été des fondations pour son engagement dans ce domaine difficile. Son grand-père paternel était pasteur et si celui-ci est décédé bien avant sa naissance, c’est sa grand-mère qui a été inspirante pour elle. Ses parents, modèles d’engagement et d’exigence, l’ont aussi encouragée dans ses goûts personnels et sa réussite : sa curiosité intellectuelle et sa sensibilité ont été nourries par les livres reçus en cadeaux à Noël. Elle évoque aussi l’exemple de son père, autodidacte, contremaître, qui a ensuite occupé des postes à responsabilités et est devenu chef d’entreprise. Willma a été aussi inspirée par les femmes de la famille proche et la lecture des livres comme ceux de Simone Veil, Françoise Dolto.

Mener une vie familiale avec quatre enfants en même temps que la formation et l’activité professionnelle a été un choix, un renoncement à certaines choses, compensés par le plaisir de comprendre. Le soutien de son époux et de ses enfants a fait le reste.

Forte de son expérience et de ses formations, Willma continue à s’interroger sur notre société : la présence si fréquente de la violence dans les relations humaines en Polynésie l’interpelle et elle voudrait explorer la question des critères déterminants de cette violence. Son projet de préparer un doctorat sur les mécanismes de la construction identitaire, du passage d’adolescent à l’âge adulte compte tenu de l’histoire, de la culture originelle et des influences extérieures, permettrait de mieux comprendre la genèse et la place de la violence dans le quotidien et de servir à l’élaboration de politiques publiques adéquates.

Dans le travail, elle a été parfois interpellée par des rivalités, un esprit de compétition qui pour elle n’avait pas sa place dans le service du public.

Une clé essentielle de la bonne relation avec l’autre est d’accepter les différences, de le reconnaitre et de le respecter. Il faut de l’humilité, de la simplicité pour atténuer les conflits et surtout ne pas les cultiver. Pour elle, ces comportements doivent faire partie de l’éducation des enfants.

« Croire en soi, avoir confiance en soi, même dans les situations difficiles et les épreuves. »

Willma en a eu ! Ne jamais abandonner, mais être réaliste. 

Willma, récemment chevalière dans l’ordre de Tahiti Nui, est devenue conseillère municipale de la commune de Punaauia. De nouveaux défis qu’elle abordera avec le même cœur.

En raison de son parcours de vie tout à fait atypique, Willma mérite d’être distinguée en tant que Poerava 2022.

 

Pendentif remis à chaque Poerava, réalisé par l’atelier Prokop.

Armelle Merceron

Rédactrice pour l’UFFO

©Photos : Willma TEHIHIRA-CIBARD pour Femmes de Polynésie

Pour plus de renseignements

FACEBOOK

À découvrir également :

Partagez Maintenant !

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir du contenu de qualité

* En cliquant sur VALIDER, nous attestons que l'adresse mail ne sera utilisée que pour diffuser notre newsletter et que vous pourrez à tout moment annuler votre abonnement.

FemmedePolynésie

GRATUIT
VOIR