Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Société

Violaine vous donne le contrôle avec des cartes qui nous re-a-ssemblent

Publié le 18 décembre 2020

Passionnée de topographie1, Violaine vient de lancer ‘À Vos Cartes’ un service qui vise à redonner le pouvoir des cartes aux utilisateurs locaux. Elle explique le pourquoi du comment à Femmes de Polynésie

“ Une carte c’est de l’information, et être informé c’est le début de toute chose. ”

Le chemin vers la science des cartes

Cartopartie avec Rowena Nouveau

Née à Lyon, Violaine grandit dans la grande ville. Elle n’hésite pas une seconde au moment de partir pour les études.

“ Le choix a été facile, les cartes me parlaient déjà. C’est à Strasbourg que j’ai fait mon université. ”

En fin de cursus scolaire, la future topographe fait de la recherche.

“ On a étudié le couvert neigeux d’un bassin versant au Kirghizstan, soit la ressource en eau de 3 pays. Autant dire que les informations extraites de ces cartes sont importantes pour ces pays. ”

Violaine depuis officiellement topographe, travaille dans le privé.

Changement de cap, l’humanitaire en proue

Quelques mois plus tard, alors qu’elle est salariée en entreprise, Violaine décide de reprendre en main son savoir et de passer à la transmission.

“ J’ai démissionné de mon poste pour me lancer dans le bénévolat, pour une ONG de cartographie, ayant pour but de lancer une communauté OpenStreetMap (OSM)2 à Madagascar. ”

Échanges de cartes aux pompiers.

Car pour Violaine, le ‘faire ensemble’ est primordial pour la pérennité d’une action. Elle est particulièrement engagée autour du libre accès des données, tant pour sa soutenabilité que pour sa durabilité.

“ Avoir une donnée complète sur une zone, ça permet de relativiser et de regarder avec objectivité ce qui s’y passe. Le meilleur moyen d’y arriver, c’est avec la participation de la population locale, pour que les données soient cohérentes avec leurs besoins, et surtout pour qu’ils y aient accès.”

La jeune femme se donne à cœur joie à cette nouvelle perspective. Elle sillonne avec de jeunes étudiants cartographes les routes de Madagascar et se rend dans les endroits les plus reclus de L’île.

Collecte de données en brousse

“ J’avais peur que ce soit un délire d’Européen, mais on a pu voir les entreprise locales et la population se saisir d’OSM. Une vraie réussite. ”

CartoMobil'ite!

À Tahiti depuis 2018, Violaine poursuit son combat pour l’utilisation d’OSM à l’échelle locale.

“ J’ai tout de suite pu voir le potentiel sur le territoire, pour les entreprises, les associations et les utilisateurs ”

Cette jeune humanitaire voit dans un premier temps un intérêt pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

“ Nous faisons des sorties dans le cadre de CartoMobil’ite pour cartographier l’accessibilité de certains endroits pour les PMR. L’intérêt est de récolter le plus d’informations possible et de sensibiliser à la problématique, pour pouvoir dans un deuxième temps envisager des améliorations. Je suis actuellement en plein développement d’une carte web dédiée qui valoriserait ces informations. ”

Formation avec Te Niu O Te Huma

Ces sorties, ou ‘Cartoparties’, sont l’exemple parfait de l’utilité d’OSM à toutes échelles et pour toutes les finalités.

“ Grâce à Rowena Nouveau et à l’association Te Niu O Te Huma3, on a pu entreprendre ce type d’action. Avant tout, c’est une sortie très conviviale, et c’est dans la bonne humeur qu’on travaille. ”

Répertorier les routes et les accès pour les PMR n’est qu’une facette des possibilités qu’offre OSM.

“ En fait, si on réussit à vraiment lancer un mouvement OSM, les possibilités sont innombrables ! Par exemple, on peut songer à partager la localisation des points de tris de déchets, ou encore les arrêts de bus, les pistes cyclables, pour promouvoir de nouveaux moyens de transports… ”

Atelier pratique de contribution.

‘À Vos Cartes’ , prêts, partez!

Violaine insiste sur l’importance de la participation des utilisateurs locaux.

“ Chacun d’entre nous peut participer en alimentant en informations des cartes locales. L’objectif serait que les acteurs disposant de données géographiques puissent les mettre dans OSM, et que son utilisation devienne un réflexe. Ces données se retrouvent ensuite dans les applications de navigation utilisées par des centaines de millions d’utilisateurs. ”

Si la fièvre des cartes vous prend, en quelques clics sur OSM vous devenez, vous aussi, des cartographes en herbe. Et si jamais vous avez besoin d’aide, Violaine n’est jamais très loin ou trop occupée, c’est avec plaisir qu’elle vous partagera sa passion. Maintenant, à vous de jouer, à vos cartes !.

1La topographie est la science qui permet la mesure puis la représentation sur un plan ou une carte des formes et détails visibles sur le terrain, qu’ils soient naturels ou artificiels. (wikipedia)

2OpenStreetMap, ou le Wikipedia des cartes, est un projet collaboratif de cartographie en ligne, qui vise à constituer une base libre de données géographiques du monde, en utilisant le système GPS et d’autres données libres.

3Te Niu O Te Huma est l’union des associations des personnes handicapées de Polynésie-Française. Elle a été créée en janvier 1993 (loi 1901).

Niuhiti Gerbier

 Rédacteur Web

 ©Photos : Violaine Doutreleau, Niuhiti Gerbier pour Femmes de Polynésie

Pour plus d'informations

Sponsorisé par la DGEN

ZUCKOO.PF

Site internet

Facebook

Partagez Maintenant !