Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Société

Ayana : l’artisanat au service d’un fenua plus vert

Publié le 31 mai 2022

C’est dans un écrin de nature, au cœur de Papeete, que Femmes de Polynésie rencontre Ayana. Dans cette bulle verdoyante, intemporelle et insensible au fourmillement de la ville en perpétuelle effervescence, la jeune entrepreneuse nous confie l’histoire de Biobase, une entreprise née de son amour pour le fenua et de sa volonté imperturbable de le protéger.
Au travers de Biobase, Ayana propose des emballages 100% biodégradables fabriqués à partir de fibre de bananiers locaux. Ayant vu le jour très récemment, ce projet prend en fait racine dans son enfance.

LA GRAINE EST SEMÉE

Née et élevée sur l’île sœur, Ayana grandit bercée par le sifflement du vent dans les branches, le son des vagues se brisant sur le récif et le chant des oiseaux résonnant dans les vallées de ce berceau de nature. Elle développe dès son plus jeune âge, un pur et profond respect pour celle-ci.

Elle évoque également ses souvenirs d’enfance et les activités qu’elle pratiquait avec sa mère.

« On faisait du papier mâché à la maison, et ma mère faisait beaucoup d’activités manuelles avec moi. »

À ce moment-là, elle ne s’en doute sûrement pas encore, mais une graine est semée, attendant simplement et patiemment d’être arrosée et de percer la terre pour enfin voir les rayons du soleil.

L’AMBITION PREND RACINE

Ce n’est que des années plus tard, après avoir fait des études dans le commerce à l’école de Commerce de Tahiti, que la graine germe enfin. Plus que ce qu’elle a appris lors de ces études, ce sont ses valeurs et son expérience personnelle qui l’exhortent à monter son entreprise.

En voyant les déchets, particulièrement les objets et emballages plastiques, s’accumuler sur nos plages et dans nos vallées, de plus en plus au fil des années, Ayana, armée de patience et de créativité, lance les prémices de BioBase.

 

« Pourquoi ne pas apporter une solution et fabriquer des emballages à partir de fibres locales au lieu d’importer des produits, aussi faits avec des fibres végétales, mais qui proviennent d’ailleurs ? »

LE BANANIER, UNE RICHESSE LOCALE

Pendant un an, elle se documente grâce à Internet et suit beaucoup de tutoriels vidéos. Elle fait des tests sur quatre plantes : la fibre d’ananas, de coco, de canne à sucre et de bananier. Au-delà du fait que ces fibres soient organiques, elle les choisit également dans le but de les revaloriser.

« Ce sont des déchets agricoles, d’où l’intérêt de les réutiliser. C’est pour ça que j’ai fait des recherches sur ces fibres en priorité. »

Finalement, c’est la fibre de bananier qui correspond le mieux à la réalisation de ses emballages.

« Le bananier contient beaucoup de glucose, qui agit comme une colle naturelle. C’est ce qui rend nos emballages totalement biodégradables. S’ils restent au contact de l’eau plus d’une journée, la décomposition reprend son cours naturellement. »

LES FRUITS D’UN TRAVAIL DE LONGUE HALEINE

Au fil des prototypes non concluants, les recherches et expérimentations se précisent et le produit fini voit enfin le jour. L’aventure Biobase se concrétise et l’enthousiasme naît immédiatement. Dès le lancement de la communication, les commandes s’enchaînent et son entreprise séduit de par les valeurs qu’elle défend.

« Les entreprises qui m’ont contactée sont séduites par le produit et l’initiative, mais également l’aspect écologique et la volonté de soutenir l’emploi local. »

Plus qu’une gamme d’emballages, Ayana a pour objectif de proposer différents supports, outils et accessoires, toujours en fibre végétale. Pour elle, l’objectif principal demeure la réduction des déchets, quelles qu’en soient leurs formes.

Ayana est aujourd’hui fière de pouvoir façonner de ses mains le futur qu’elle envisage pour le fenua et nous laisse sur ces paroles, qu’elle porte dans son cœur au quotidien.

« C’est nous l’avenir. Il ne faut pas attendre que la solution vienne des autres. On a le pouvoir d’agir. »

Hina Teata–Carreel

Rédactrice

©Photos : Hina Teata–Carreel pour Femmes de Polynésie

Pour plus de renseignements

Facebook

À découvrir également :

Partagez Maintenant !

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir du contenu de qualité

* En cliquant sur VALIDER, nous attestons que l'adresse mail ne sera utilisée que pour diffuser notre newsletter et que vous pourrez à tout moment annuler votre abonnement.

FemmedePolynésie

GRATUIT
VOIR