Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Santé & Sport

Hinano Tepa : le sport, une énergie spirituelle

Publié le 13 novembre 2020

A 59 ans, Hinano Tepa est à la retraite, mais loin d’être inactive ! Elle a passé 40 ans de sa vie investie pour la jeunesse, dans l’enseignement, le sport et la spiritualité. Femmes de Polynésie vous présente une altruiste engagée, pour qui le sport est avant tout partage et communication.

 

Une figure maternelle inspirante

Hinano vient au monde à ‘Afa’ahiti. Elle vit une enfance heureuse à Papeari, dans la commune de Teva I uta, avec ses 5 frères et sœurs. Mais en pleine adolescence, tout bascule.

“ Mon père est décédé quand j’avais 15 ans. Ma mère, qui ne travaillait pas, se débrouillait pour ne pas nous faire peser ses difficultés à subvenir aux besoins de sa famille. ”

Ils grandissent entourés d’amour, épaulés par ses grands-parents, oncles et tantes, dans un environnement soudé.

“ Maman vient de nous quitter, à l’âge de 91 ans. ”

Hinano s’occupera d’elle jusqu’à la fin.

Hinano et sa famille, aux côtés de sa mère

L’enseignement

“ Dans la famille de ma mère, tous travaillaient dans l’enseignement. ”

À 18 ans, Hinano décroche un poste de suppléante.

“ Au bout de quelques années, j’ai intégré l’École Normale, pour devenir enseignante.”

Elle choisit d’enseigner auprès des tout petits, en école maternelle et primaire – où elle fera l’intégralité de sa carrière jusqu’à sa retraite à l’âge de 48 ans. Mais elle ne s’arrêtera pas là pour autant.

Le sport

Le sport entre dans la vie de Hinano au collège, avec le basket-ball. Elle s’y sent bien, son niveau est bon, et elle participe aux compétitions scolaires inter-îles.

“ C’est d’ailleurs dans l’avion qui nous emmenait à Raiatea pour une rencontre sportive, que j’ai rencontré l’homme de ma vie. Il s’y rendait pour une compétition de volley-ball inter-écoles. ”

Teiva deviendra quelques années plus tard son époux et le père de ses enfants. Petit à petit et tout naturellement, le volley prend le dessus sur le basket, et Hinano s’investit dans la vie associative.

Coupes du DISTRICT DE TO O'A O TE RA

“ Mme Legayic, à l’époque Maire de Papara, m’a demandé de prendre la présidence de l’association de volley-ball, l’A.S. Tamarii Papara. J’ai accepté. ”

Au-delà de la simple pratique, Hinano fédère les jeunes autour de valeurs sportives et humaines.

“ Le sport, c’est un tout : un bien-être, certes, mais également un moment de partage et de communication. Les jeunes échangent, apprennent à se connaître, partagent l’effort et les émotions…ça leur permet aussi de sortir d’un quotidien qui n’est pas toujours facile. ”

Au bout de 10 ans dans l’A.S Tamarii Papara, un nouveau challenge s’offre à elle.

Récompenses lors du Tournoi et Coupes des Jeunes du DISTRICT

La spiritualité

“ J’ai été baignée dans la spiritualité depuis le plus jeune âge. Un jour, le pasteur de mon église m’a demandé de créer une association pour les jeunes, parce qu’il observait les dérives. ”

Face aux fléaux grandissants qui touchent la jeunesse, comme la drogue ou l’alcool, Hinano crée une association pour sa paroisse. Elle rassemble les jeunes autour d’activités très variées : sports d’équipe, danse, tressage, sorties culturelles, qui s’alternent avec une démarche spirituelle. 

A l’église avec l’Association de Jeunesse.

Nous sommes alors dans les années 2000. Mais malgré une volonté de fer et un optimisme naturel, Hinano se sent parfois impuissante.

“ Quand il y a des activités, les jeunes sont là, mais pour la démarche personnelle, c’est moins le cas. Je pense qu’à la base, les parents ont un rôle essentiel à jouer avec l’éducation. Nous sommes face à des choix qui ne sont pas les nôtres, mais les leurs. Nous sommes là pour les aider, mais il faut encore qu’ils le veuillent bien. ”

10 ans plus tard, le volley-ball frappe à nouveau à sa porte, et son cœur se met à battre encore plus fort.

“ Abel Temarii est venu me voir, pour me proposer de reprendre la Présidence du District, de Tipaerui à Papara. ”

En Assemblée Générale de la FTVB

Le volley-ball, son énergie vitale

“ C’est au niveau du volley-ball que je puise ma force, même spirituelle. Je côtoie des Présidents de clubs qui sont volontaires pour cette jeunesse. Ils font du bénévolat avec un investissement personnel que j’admire !  ”

Hinano est aujourd’hui toujours Présidente du District, mais également vice-Présidente de la Fédération tahitienne de volley-ball.

“ Je vais avoir 60 ans l’année prochaine, alors je prépare mon District et l’Association de Jeunesse pour la suite. Il est important de trouver un remplaçant investi, et de préparer l’avenir !  ”

L'avenir du Volley ball. Merci à cette jeunesse aussi !

Mère de 3 enfants, elle est fière de voir les adultes qu’ils sont devenus, mais aussi de leur avoir transmis la fibre sportive.

“ Ce que j’aimerai dire aux jeunes, c’est : ‘Respectez vos parents’. On n’a pas tous la même éducation, et c’est difficile aujourd’hui, dans la société qui nous entoure, mais c’est primordial pour se construire sainement. Et aussi, faites du sport, mangez équilibré et prenez soin de votre santé, surtout en ce moment !  ”

L'avenir du Volley ball. Merci à cette jeunesse aussi !

Lubomira Ratzova

 Rédactrice Web

 ©Photos : Hinano Tepa, Lubomira Ratzova pour Femmes de Polynésie

Pour plus d'informations

Site internet

ZUCKOO.PF

Facebook

Partagez Maintenant !