Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Maison & Famille

Émilie, un univers haut en couleur

Émilie, un univers haut en couleur

Publié le 7 novembre 2017

Ce qu’on aime au Fenua1, ce sont les couleurs, les fleurs, la nature et la beauté des paysages. Émilie, jeune artiste peintre venue de Belgique s’en inspire au quotidien pour créer des toiles colorées qui rendent hommage au pays qui l’a accueillie il y a 10 ans maintenant : la Polynésie.
Femmes de Polynésie vous propose de partir à sa rencontre et ainsi découvrir son univers haut en couleurs. 

Un parcours d’artiste

C’est à treize ans qu’Émilie découvre les arts plastiques à l’école. Elle commence par quelques heures par semaine, à tailler son crayon, à apprendre les tracés et les premiers rudiments du dessin. Comme dans tout cursus scolaire, ses dessins sont d’abord théoriques. La peinture vient ensuite. Petit à petit, Émilie se crée son propre univers : celui de l’abstrait et de la couleur.

« J’ai toujours utilisé des couleurs chaudes dans mes tableaux, cela fait ressortir le positif. »

Divers thèmes lui sont alors imposés dont un qui ne nous est pas totalement étranger : Gauguin. C’est un premier contact avec l’univers polynésien. Elle s’inspire alors de ce célèbre peintre pour dévoiler ses deux premières toiles :

L’idée de venir découvrir ce paradis lui aurait-il alors traversé l’esprit ? C’est en octobre 2007 qu’Émilie Fourmeaux pose le pied en Polynésie, guidée par son envie de voyage et de découverte. À ce moment-là, elle ne le savait pas, mais Émilie allait vivre sa vie, ici, à Tahiti.
Elle arrive alors à Raiatea et montre ses tableaux à la galeriste d’Anuanua. Toujours fidèle à elle-même, Émilie s’inspire des paysages locaux ainsi que des multiples couleurs polynésiennes qu’elle décide d’intégrer à ses tableaux abstraits. Le tout, en relief. C’est ce qui deviendra la signature de Femy, son nom d’artiste.

Ses inspirations

Émilie est passionnée par ce qu’elle fait. Tout ce qu’elle touche, elle le transforme. Tout ce qu’elle voit, elle l’intègre : paysages, couleurs, formes, fleurs, tout s’imprime dans sa mémoire pour finalement, tôt ou tard, ressortir sous forme d’une toile qui invite au voyage et à la contemplation.

Le voyage, voici l’une de ses sources d’inspirations. Quand Émilie quitte Tahiti pour l’Australie, elle s’imprègne des motifs aborigènes qu’on peut alors voir dans ses créations : les couleurs sont plus rouges et le format de ses tableaux s’agrandit, comme pour illustrer l’immensité du pays des kangourous. Même chose en Nouvelle-Zélande où elle s’inspire alors de l’art maori.
Sa fratrie est aussi et sûrement la plus belle de ses inspirations. Il n’est donc pas étonnant que si Émilie devait se définir en UN tableau, ce serait celui-ci :


Que ce soit dans ses peintures, ses créations personnalisées, sa pratique du Ori Tahiti2, ses nombreux tatouages polynésiens ou encore sa gentillesse, nul doute qu’Émilie ait fait de la Polynésie son paradis. Cette Belge du bout du monde n’oublie pas ses racines mais s’inspire tous les jours un peu plus de ce pays, notre pays, la Polynésie. Si le Fenua attire autant de monde, fait couler autant d’encre et est si souvent présent sur bien des tableaux, ce n’est pas un hasard : la beauté attire, que ce soit dans les paysages, les sourires ou encore dans le cœur.

Plus d’informations

Retrouvez-là sur son site internet : www.femypainting.com
Sur Facebook : Femy Painting ou Tout un art
Sur Instagram : @artistefemy
1 Fenua : mon chez moi, ici, Polynésie Française
2 Ori Tahiti : danse tahitienne
Lesly Vervondel
Rédactrice web
© Photos : Facebook Femy Painting

Partagez Maintenant !