Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Carrière

VAHINE AUE, la mécanique aéronautique au féminin!

Publié le 18 octobre 2020

Si enfant nous aimons lever les yeux au ciel pour admirer ces grands oiseaux de métal, c’est sous leurs ailes que les yeux de Vahine AUE se posent. Rendez-vous en Belgique, où Femmes de Polynésie a découvert l’univers passionnant de cette jeune femme, pour qui les moteurs d’avion n’ont plus aucun secret !

LA MECANIQUE DANS LE SANG

« La mécanique dans le sang », c’est une expression qui sied à Vahine. Elle l’a apprise de son père, mécanicien de profession. Âgée de 9 ans à peine, elle passait déjà une grande partie de son temps dans le garage, les mains dans le moteur, ou à faire d’autres activités techniques.

Elle prend conscience très rapidement que ce savoir-faire est de l’or, et opte pour des études techniques. Avec le soutien de ses parents, elle n’a pas peur de voir loin.

Je ne voulais pas décevoir mon père, alors pour montrer que j’étais capable, j’ai visé plus haut qu’un moteur de voiture. J’ai choisi l’aviation, avec des moteurs plus complexes et une technologie en constante évolution.

AU CŒUR DES AVIONS

Confiante et déterminée dans son projet professionnel, elle continue ses études à Toulouse pour se spécialiser et enchaîne les formations et diplômes en rapport avec l’aéronautique. Titulaire entre autres de deux licences dédiées à la maintenance des aéronefs et des hélicoptères, elle choisit la Belgique comme pays d’expatriation, et intègre Safran Aircraft Engine – l’un des leaders mondiaux dans le domaine des moteurs d’avion.

« Aujourd’hui, ce savoir et ces expériences acquises auprès de mon père sont mis en pratique dans mon quotidien au travail. »

Jet engine mechanic (mécanicienne moteur à réaction) sur des moteurs équipant les Airbus A320 Neo et prochainement sur des moteurs équipant des Boeing, Vahine est surnommée « l’experte du Bottom Cluster1 » par ses collègues. En effet, elle le monte et démonte en 30 minutes à la verticale et à l’horizontale. Un travail d’expert qui en épate plus d’un !

« J’aime travailler sur un moteur et savoir qu’il fera voler un appareil avec au moins 200 personnes à bord, c’est quelque part une grande responsabilité. »

EXERCER DANS UN MILIEU MASCULIN

Seule femme dans son service, Vahine reconnaît exercer un métier difficile, encore plus lorsqu’on est une femme. Bonne forme physique, rigueur, esprit analytique et réactivité sont maîtres-mots.

« Il faut avoir un fort caractère ; au début je devais faire mes preuves et montrer que je savais faire le métier d’un homme. »

L’égalité des genres dans les entreprises est d’ailleurs un sujet qui lui tient à cœur.

« Je voudrais soutenir les femmes qui exercent des métiers dédiés aux hommes, les conseiller, continuer à me battre pour les valeurs féminines et montrer que la femme moderne est capable ».

Rien ne l’arrête. En cette période de crise sanitaire actuelle, elle s’est proposée de travailler de lundi à dimanche, pendant qu’une partie de l’équipe était au chômage. Elle participe également à un projet très prometteur de Safran Innovation, dont les premiers tests seront lancés la semaine prochaine. Elle envisage de devenir Instructrice Moteur et si l’opportunité se présente, de revenir en Polynésie partager à son tour sa passion et son savoir-faire.

FEMMES, LANCEZ-VOUS !

Pour celles qui ont des doutes sur leurs capacités à exercer un métier plutôt masculin, Vahine nous livre son conseil.

« C’est une vie remplie d’expériences qui vous attend. Nous avons de belles valeurs, ne vous limitez pas aux stéréotypes de genres. Il ne faut rien lâcher, une femme a sa place dans un domaine masculin ! »

Nul doute que Vahine n’a pas fini de nous épater par son parcours exceptionnel qui ne peut que faire la fierté de sa famille.

* Bottom cluster : ensemble de pièces situées à 6h du moteur et démontées en grappe pour plus de facilité.

Manuia Bernardino

Rédactrice Web

 ©Photos : Vahine AUE

Partagez Maintenant !