Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Carrière

Ina Juvin : Chérir ses objectifs

Publié le 30 avril 2021

Perrier, les Religieuses, le Champagne Billecart ou le rhum Capitain Morgan et beaucoup d’autres produits constituent le catalogue de BevCo, cette entreprise qui malgré les aléas socio-économiques et sanitaires a su s’adapter et conserver son activité. OnWine.pf, le plus grand e-commerce local de produits en ligne en témoigne pour Femmes de Polynésie. Avec Ina Juvin comme directrice, la petite entreprise de 30 employés peut se projeter dans un futur toujours plus serein.

Se donner de nouveaux horizons

Sur la côte Est, Ina grandit avec ses grands-parents dans le quartier familial à Arue. Contrairement à ce que son actuel intitulé de poste peut laisser penser, la famille nombreuse vit modestement.

« Pendant que ma grand-mère s’occupait du foyer, mon grand-père, qui était maçon, travaillait durement pour nous donner à manger et un toit. Je l’ai vu se saigner pour nous. Je garde l’image d’une femme et d’un homme forts. »

­­­Malgré la situation financière peu avantageuse de son berceau familial, Ina s’y est toujours sentie très heureuse. Néanmoins, la jeune femme n’a jamais perdu le nord :

« J’ai très vite compris qu’il fallait s’en sortir. Que je devais travailler plus que les autres, d’une part, et que je ne pouvais pas étudier à l’étranger, d’une autre. »

Ce qui suit alors est une réelle ascension. Un parcours qu’Ina ne changerait pour rien au monde. Ce parcours témoigne d’une vigueur, entre courage et détermination.

Garder ses objectifs

« Après le BTS, j’ai de suite travaillé. J’ai été institutrice remplaçante pendant 2 ans dans quelques îles. C’est une expérience que je n’oublierai pas. »

En toute humilité, Ina se rend à l’évidence. Ce métier d’institutrice n’est pas pour elle. Peu de temps après, elle entre dans le secteur privé.

« En 1998, quasiment sans transition, je suis rentrée en tant que facturière à Salaisons de Tahiti. Je savais que j’allais perdre la moitié de mon salaire, mais j’avais des objectifs. »

Avec un BTS action commerciale en poche, Ina n’avait jamais oublié les objectifs qu’elle s’était fixés quelques années auparavant. Elle voulait travailler dans la vente, le commerce, le business… s’en sortir.

« Je ne voulais pas en rester là. Donc au bout de 2 ans à faire des factures, j’ai demandé à être commerciale. »

Chose demandée, chose faite. Ina se révèle. 

Mener bataille pour ses rêves

La jeune commerciale se fait vite une place dans le domaine. Elle vend et de fil en aiguille, grimpe les échelons. Pour Ina, la clef de cette montée, c’est l’intarissable curiosité dont elle se nourrit.

« Je suis curieuse de nature et autodidacte de pratique. J’aime apprendre. »

Si Ina ne maîtrise pas un sujet, elle se renseigne, prend des cours et suit des formations.

« En 2019, j’ai repassé un BTS en Négociation Relations Clients, d’abord par curiosité mais surtout pour me remettre à niveau. »

Début 2020, à l’annonce du confinement, Ina est désormais directrice d’exploitation chez BEVco, une société spécialisée dans l’importation et la distribution de boissons sur tout le territoire.

Elle gère un nouveau produit et manage près de 30 employés.  Deux options s’offrent à la situation.

« On pouvait soit fermer, soit rester ouvert et se serrer les coudes. Du coup, on s’est tous rassemblé et on a décidé de maintenir l’activité. »

Grâce à cette décision, OnWine.pf, la 1ere plateforme caviste en ligne de Polynésie, décolle.

Les livraisons s’enchaînent et, malgré l’interdiction de ventes d’alcools, l’équipe trouve des solutions.

« On a conclu des partenariats avec des distributeurs locaux pour proposer sur OnWine.pf, des produits alimentaires et d’hygiènes. Il n’y a pas de difficultés insurmontables, que des solutions. »

Une montée fulgurante qui fait preuve d’une abondance d’issues. Ina n’a jamais dépéri face aux épreuves et, comme en témoigne son parcours, elle semble s’en inspirer.

« J’aime les challenges car je me suis toujours fixée des objectifs. Quand on a des objectifs concis, ils deviennent alors des rêves, et pour cela on doit se donner les moyens. »

Et quels secrets se cachent derrière une telle détermination ? Ina le souligne avec le regard souriant, et nous le rappelle avec affection :

« Comme pour mon grand-père, c’est le travail. »

Niuhiti Gerbier

Rédacteur Web

©Photos : Niuhiti Gerbier pour Femmes de Polynésie

Pour plus d'informations

Sponsorisé par SAGES

Site internet

ZUCKOO.PF

Facebook

Partagez Maintenant !