Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • TSP au service de votre environnement

Société

Tehani : « Raiatea, mon amour »

Publié le 17 décembre 2020

Nous ne saurons dire si c’est son naturel déroutant ou sa personnalité pétillante qui nous a le plus séduits, mais une chose est sûre : joie de vivre et professionnalisme vont de pair chez Tehani ! Femmes de Polynésie vous présente une perle à Raiatea qui coordonne les interventions techniques d’ONATi (filiale du groupe OPT) aux Tuamotu et aux Iles Sous-Le-Vent.

Au rythme de la danse, entre Tahiti et Raiatea

Tehani vient au monde il y a 45 ans à Uturoa, Raiatea, avec sa sœur jumelle. Ce n’est pas vraiment une surprise : dans sa famille, ces bonnes nouvelles arrivent souvent par deux !

« Nous sommes une famille à jumeaux, aussi bien du côté de papa que de maman. »

Avec sa sœur jumelle, pour une campagne philatélique de l’OPT en 2018

Son papa est de Niau et sa maman de Raiatea. Elle grandit à Tahiti mais c’est sur “l’île sacrée” qu’elle passe toutes ses vacances scolaires jusqu’au lycée.

« La musique est très présente dans la famille, entre les musiciens et les danseurs ! »

Tehani baigne dans le ori tahiti dès le plus jeune âge. À 11 ans, elle fait son 1er Heiva à Raiatea avec le groupe Raiatea Nui, puis le réitère tous les ans jusqu’à son entrée au lycée. Le groupe est comme une famille, et c’est peu de le dire : tous ses cousins en font partie !

 « Ce qui me plaisait dans cette ambiance, c’était de vivre les émotions qu’on transmettait par le chant et la danse. »

Tehani lève le pied au lycée et intègre des groupes à Tahiti.

« Je suis venue en mission à Raiatea en 2018. En 1 mois, j’ai appris les chorégraphies et j’ai pu participer au Heiva. Et quand j’ai eu mon affectation, j’ai réintégré le groupe pour le Heiva 2019 ! »

Depuis, elle ne s’arrête plus de danser.

Entre vie active et famille

Tehani entre dans la vie active comme assistante dans un cabinet d’huissiers. En charge des impayés et ventes de saisies, elle apprend beaucoup, notamment la polyvalence ou la gestion de conflits.

« Au bout de 5 ans, j’ai démissionné. J’étais enceinte … de jumeaux ! Un garçon et une fille !»

Elle a alors 23 ans et décide de s’occuper de ses enfants.

En 2003, une opportunité se présente à elle pour un poste en CDD à l’OPT, au Centre support client. Il s’agit du service technique, qui assure l’interface entre les besoins des clients transmis par les chargés de clientèle, et les équipes d’intervention technique sur le terrain. Tehani s’occupe de l’activation des lignes, de la gestion des numéros de téléphone et du traitement des dossiers d’abonnements.

« Quand les clients signent leur contrat d’abonnement, le dossier arrive chez nous. Je prends connaissance du dossier et je fais la demande d’installation de ligne auprès des techniciens, qui prennent RDV avec le client. Une fois l’intervention effectuée, ils m’appellent, se branchent avec un appareil sur la ligne, et je vois en direct si celle-ci est active, et sinon je localise le problème. Une fois que tout fonctionne sur le plan technique, j’envoie la demande de mise en service ADSL à VINI. »

L’équipe lui plaît, l’environnement aussi et elle a soif d’apprendre. Elle bénéficie de formations adaptées avec la bienveillance et le soutien de sa hiérarchie. Tous les ingrédients sont réunis pour son investissement et épanouissement professionnels. Son CDD de 3 mois est renouvelé 3 fois.

Avec Rachel Delamare (au milieu) et Mareva HEYMAN (à gauche), de la cellule DOC (Documentation)

« Un jour, ma chef Rachel Delamare m’a demandé si je voulais rester. J’ai dit : “Oui”. Elle m’a répondu : “Alors prouve-le moi, je veux que tu te surpasses”. »

Elle signera son CDI quelques mois plus tard.

Avec Christian BORDET, le chef du Centre Support Client. “ Rachel et Christian, alias Kiki, sont deux personnes très chères à mon cœur, qui ont quitté ce monde. ”

Tehani s’investit davantage dans son travail, développe ses compétences et sa technicité, et devient un maillon fort au sein d’une équipe parfaitement polyvalente, où tout le monde est capable de se substituer à ses collègues à tout moment.

 « Une règle d’or : Toujours se mettre à la place du client, pour lui apporter un service de la meilleure qualité possible. »

2003. Avec Mareva, sa formatrice. “Grâce à elle j'ai beaucoup évolué, on était inséparables, comme des sœurs. Aujourd’hui, elle est ma chef.”

Et puis un jour, en 2018, l’appel de Raiatea retentit…

Raiatea, mon amour

Tehani est envoyée à Raiatea en mission pour 3 semaines. Comme une évidence, elle demandera sa mutation qui lui sera accordée quelques mois plus tard.

“Avec Teiva, mon binôme”

Aujourd’hui, avec son binôme Teiva, elle est en charge du service technique d’ONATi qui couvre l’ensemble des interventions aux Tuamotu et aux Îles Sous-le-Vent.

« En arrivant à Raiatea, j’ai pu mettre en place les méthodes employées à Tahiti pour gagner en productivité et en réactivité. J’ai gagné en confiance et en responsabilités. Ici nous sommes 2, à Tahiti nous étions 6. »

“ À mon arrivée à mon poste, avec les équipes Télécoms UTUROA.”

On pourrait croire que dans un service technique, elle évolue dans un environnement masculin…

« À Tahiti, c’est une équipe exclusivement féminine, contrairement à l’équipe d’intervention, composée de techniciens hommes. »

Après bientôt 18 ans au sein du groupe OPT, Tehani continue à vivre l’évolution de la technologie et de l’entreprise, dans « son paradis », le tout au rythme de la danse.

Lubomira Ratzova

 Rédactrice Web

 ©Photos : Tehani Amo, ONATi

Pour plus d'informations

Sponsorisé par l’OPT

Site internet

ZUCKOO.PF

Facebook

Partagez Maintenant !