Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Culture

TE MAU MĀ’A HOTU – Les fruits

Publié le 21 juin 2020

Déjà riche en espèces endémiques ou apportées par les anciens Polynésiens (noix de coco, fruit du pandanus, de l’arbre à pain…), la Polynésie a connu l’introduction de nombreuses autres espèces fruitières : l’orange, le pamplemousse, la goyave, la mangue…Jus d’ananas, de pamplemousse, de papaye et gelée de goyave sont des produits actuels de l’industrie locale. La coque de la noix de coco servait autrefois de gourde, tout comme la calebasse, et sert encore aujourd’hui de récipient. On rapporte qu’autrefois les trépanations de crânes étaient obturées par des morceaux de coques de noix de coco. Les enfants fabriquent encore des toupies avec des coques sur des nervures de folioles de cocotier en guise d’axe.  (DANIELSON Bengt).

VOCABULAIRE

’Uru : Fruit de l’arbre à pain

Ha’ari : Noix de coco

’Ānani : Orange

’Ānani papa’ā : Pamplemousse

Tuava : Goyave

Vī : Mangue

Painapo : Ananas

’Ī’īta : Papaye

Mautini : Potiron

Parāma : Prune

Fē’i : Plantain de montagne

Mei’a : Banane

’Ahi’a : Pomme rose

’Āpara : Pomme

Te mau ’ū : Les couleurs

’Ere’ere : Noir

Rehu : Gris

’Uo’uo : Blanc

Pa’ahonu/ ’Ō’aha : Marron

Matie : Vert

Re’are’a : Jaune

Puātou : Orange

Vare’au : Violet

Tārona : Rose

’Ute’ute : Rouge

Nīnamu : Bleu

GRAMMAIRE

Décrire la couleur d’un fruit

E mea + adjectif qualificatif de couleur + te + FRUIT

Exemple

E mea tārona te ’ahi’a

La pomme rose est rose

E mea puātou te fē’i

Le plantain de montagne est orange

” Pārahi ! À bientôt !

Auteur : Mr HUGUES-ROCHETTE Albert, professeur de tahitien et mangarevien sur traductiontahitien.com

En partenariat avec Traduction Tahitien 

Partagez Maintenant !