Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Culture

LEIA CHANG SOI, UNE ARTISTE EN 3 DIMENSIONS

Publié le 23 février 2020

Le dessin, Leia a ça dans le sang. Plutôt que de se résoudre à un autre métier, elle décide de se donner les moyens de vivre de sa passion. Elle se forme à l’École supérieure privée des arts appliqués à Nantes, l’école Pivaut. Son film de fin d’année Te hopearaa No Hina, “La malédiction de Hina” obtient les félicitations du jury et lui donne raison d’avoir choisi cette voie ! Femmes de Polynésie vous dévoile le parcours de cette artiste du fenua, de l’animation, à l’illustration en passant par l’écriture.

 

Du Festival de Cannes au fenua

Revisitant la légende du cocotier, grand classique des légendes polynésiennes, on imagine très bien la surprise du jury de l’école découvrant l’univers graphique de Leia, plongé dans le rythme des instruments traditionnels et bercé par la voix off du conteur en reo tahiti ! Ce court-métrage lancera sa carrière en faisant le buzz. Forte de cette reconnaissance, et si le film est sélectionné dans le cadre du Short Film Corner, rendez-vous incontournable du Festival de Cannes en 2015, Leia ressent l’appel du fenua et décide de se réinstaller en Polynésie.

“Car je souhaite avant tout promouvoir la culture polynésienne en tant que Tahitienne et Chinoise.”

Une illustratrice prolifique au cœur de l’édition locale

À son retour, elle est accueillie par le milieu de l’édition locale qui lui offre l’opportunité d’illustrer des livres de jeunesse : Au Loup ! (de Jenny Pradines, Au Vent des îles, 2017) et Les champignons de Paris (d’Emilie Génaédig,  Haere Po, 2017). La même année, elle illustre également Kahai et le cerf-volant ainsi que Tikei et les ailes du vent, qui sortiront tous deux en version numérique (de Rai Chaze 1, Des plumes et des îles, 2017), soit 4 ouvrages en une année !

“Mais illustrer un livre, ce n’est pas chose facile. C’est un challenge de répondre à une commande, aux attentes de l’histoire écrite par quelqu’un d’autre. Heureusement, à partir du moment où j’ai lu les histoires, j’ai aimé et j’ai eu l’inspiration rapidement.”

Une réalisatrice engagée pour la culture et les scolaires

L’année 2017 ne s’arrête pas là pour Leia, puisqu’en parallèle elle continue son chemin de réalisatrice de cinéma d’animation : “Wen”, un court-métrage sur les traces de la culture chinoise en Polynésie française, mais également “Je suis un héros”, une série d’animations écrites par des écoles élémentaires de Tahiti et Moorea. 26 histoires qui suivent l’élaboration de l’écriture jusqu’à la production d’un dessin animé, pour montrer le backstage de la réalisation – un partage de son quotidien avec des scolaires, pour, qui sait, créer des vocations.

“Je souhaite montrer aux enfants qu’ils sont capables d’agir, qu’ils peuvent décider de faire les choses bien.”

“Hinevai et le trésor”, son premier roman jeunesse

Récemment, Leia décide de se lancer également dans l’écriture. Son premier roman jeunesse, Hinevai et le trésor, est présenté et dédicacé lors du 7e Salon du Livre de Tairapu, qui a eu lieu les 13 et 14 février à Taravao en présence de nombreux scolaires.

“J’ai toujours aimé écrire. Toute petite j’aimais bricoler mes propres livres et en remplir les pages… C’était même un rêve de petite fille que d’écrire un livre. C’est grâce à mon entourage que j’ai franchi le pas, tout particulièrement mes nièces, avec qui je joue beaucoup et qui m’inspirent.”

Si Leia a parfois eu peur de ne pas toucher les gens par son univers, elle vit des rencontres émouvantes et encourageantes avec son public.

“Un jour, un monsieur s’est exclamé dès qu’il a vu le livre que j’ai illustré : “Voilà, c’est celui-là !” Il en avait entendu parler avant de venir et s’était déplacé exprès pour se le procurer. Cela m’a touchée. Il y a beaucoup d’artistes qui travaillent à côté, moi j’ai la chance d’en vivre. Quoi qu’il en soit, le message que je souhaiterais faire passer est qu’il ne faut rien lâcher en ce qui concerne l’art. ”

Vaea D.
Rédactrice web

© Photos : Leia Chang So, Vaea D.

 

Partagez Maintenant !