Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

LES CARNETS DE ROMY : DESTINATION L’Indonésie

Publié le 28 mars 2020

Voyage à présent avec Romina Tchiang Sang, une femme de Polynésie qui a le voyage pour passion et la planète pour terrain de jeu. Une exploratrice des temps modernes qui n’oublie pas pour autant ses racines : le fenua. Avec « Les carnets de Romy », Femmes de Polynésie lui dédie un espace d’expression où l’évasion sera de mise. Ce mois-ci Romy nous emmène à la découverte de l’Indonésie. Bon voyage à tous ! 

“J’ai la bougeotte, ce n’est pas de ma faute, je suis un petit globe trotteur qui aime la vie !”

Ça vous tente, une vadrouille tropicale inoubliable ? Je vous propose une escapade à Bali, la plus prisée des îles d’Indonésie !

Immédiatement, on remarque la beauté de Bali, et de ces paysages aux couleurs absolument sublimes. D’ailleurs, toutes vos photographies seront magnifiques, et sans filtres !

Dès mon arrivée je souris, car je vois un peu partout des petits singes très joueurs en liberté. L’ambiance est donnée et l’appel de la nature se fait sentir.

En direction d’Ubud, nous visitons la forêt sacrée des singes, un des lieux les plus populaires de Bali. Il faut garder en tête que nous sommes maintenant chez eux, et plusieurs consignes sont données à l’entrée : ne pas crier, ne pas les regarder droit dans les yeux au risque de les défier, ne pas avoir de nourriture sur soi au risque d’être attaqué, etc. Dès les premiers pas, nous apercevons des dizaines de singes, dont les mimiques, semblables à celles de l’homme, me fascinent. La promenade se poursuit au cœur d’une végétation surprenante avec de vieux arbres aux racines et lianes très épaisses. Il y aussi des cours d’eau et des temples en ruines, désormais habitées par des centaines de singes ! Vous aurez l’opportunité, avec l’aide d’un guide, de nourrir et même d’en porter plusieurs sur vous ! Ce sont des animaux sauvages, mais ne soyez surtout pas effrayés : malgré les petites griffures, cette expérience est sensationnelle !

De nombreux sites regroupent plusieurs temples et sont également à visiter, mais notez qu’il faudra vous couvrir les jambes, parfois les épaules, et vous déchausser avant d’entrer. Ce que j’admire le plus dans ces lieux de recueillement, ce sont les offrandes disposées ça et là : statuettes, colliers de fleurs colorées, objets tressés, etc. Je trouve cela vraiment fascinant et curieux.

A Badung, nous admirons les reflets de l’océan en nous promenant le long des falaises. La vue est impressionnante et encore une fois, nos amis les singes nous accompagnent. Soudain, c‘est la stupeur… J’assiste à un vol à l’arraché : un touriste s’est fait voler ses lunettes de soleil et son portefeuille sous mes yeux ! Le criminel s’est enfui dans les arbres, fier de son forfait et scrutant son butin. Vous l’aurez compris, le criminel est un petit singe ! Quelques habitants sont partis à sa poursuite, mais impossible de le rattraper. Au coucher du soleil, un spectacle de feu et de danse Barong nous est offert. Ça y est, Bali a volé mon cœur.

Les jours suivants, nous poursuivons notre aventure dans des villages et des marchés typiques. Nous traversons même des rizières ! Nous dégustons des plats locaux et je m’offre quelques moments de détente au spa avec des massages balinais !

J’ai aussi la chance de voir comment se déroule la fabrication du tissu batik imprimé et du batik à la main. Le batik est une technique d’impression de motifs sur tissu, utilisant de la cire, de la teinture et de l’eau bouillante. Sur site, de jolies boutiques traditionnelles offrent la possibilité d’en acheter. Le batik indonésien est d’ailleurs inscrit par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

A Bedulu, explorez les nombreux temples et jardins. Je garde en mémoire le temple de Goa Gajah, aussi connu comme étant la « Cave de l’Eléphant ». Ce site, également inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, est un véritable sanctuaire entouré de bassins d’eau, restés enfouis jusque dans les années 1950. Ces bains dateraient même du XIe siècle ! C’est époustouflant !

Faites aussi un petit tour au village de Pliatan et au Bali Safari, qui s’étend sur 40 hectares !

Mais par-dessus tout, n’oubliez-pas de profiter du climat et laissez-vous vivre ! Ne regardez plus l’heure, vous verrez comme cela est agréable. Dans la villa où je résidais, la matinée pouvait commencer par une baignade à la piscine, un bon petit déjeuner à base de fruits et des balades improvisées, à pieds ou à cheval !

L’île de Bali est indéniablement un petit paradis, et vous garantit des vacances emplies de belles émotions !

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

   Romina Tchiang sang 
   Rédactrice web

   © Photos : Femmes de Polynésie

Partagez Maintenant !