Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

INA HINA: Chapitre 14 (1ère partie)

Publié le 22 décembre 2020

Dans la rubrique “Plume du fenua”, Femmes de Polynésie vous invite aujourd’hui à découvrir un nouveau chapitre des aventures de Ina Hina, cette jeune Polynésienne à la découverte de son identité.

– « Tevahine est là ! » m’exclamai-je, excitée à l’idée de revoir mon amie d’enfance. Je commençai à courir vers la porte d’entrée de la maison pour lui ouvrir le portail.

Angelo se redressa subitement, se tourna vers moi et m’attrapa l’avant-bras.

– « Tevahine ? La Tevahine ? La fille de la voisine de Jacky et Maguy ? » demanda Angelo.

Je penchai la tête sur le côté et regardai la main qu’il gardait serrée sur mon bras. Il se rendit compte de son geste et me lâcha aussitôt. Andy, qui avait suivit son frère, vint se placer à mes côtés et mit son bras droit autour de mes épaules.

 

– « Tu connais plein d’autres “Tevahine ” mon frère ? » questionna Andy, qui sembla serrer davantage son bras contre mon cou.

Je lançai un regard vers mes cousins, cherchant à comprendre ce qui se passait. Je fus étonnée de voir Andy plisser les yeux vers son frère. Le changement d’expression d’Andy nous surprit et le rouge sembla monter aux joues d’Angelo. Nous vîmes passer dans ses yeux une sorte de joie et d’excitation incontrôlée.

 

– « Ben oui, la “Tevahine”…enfin j’ai pas d’autres copines avec ce prénom mon couz !» répondis-je.

Angelo sembla décontenancé un court instant et regarda avec panique ses vêtements. Il portait un short de surf fluo déchiré vers le bas et un débardeur publicitaire troué. Il se passa nerveusement la main dans les cheveux, décoiffant au passage certaines mèches de sa tresse.

– « Tout va bien le frangin ? » commença Andy.

Je me contentai de lever un sourcil interrogateur dans sa direction.

– « Hein ? Oui oui, ça va ?… tchhhh je suis venu comme ça pour aider… J’ai pas pensé y a du monde qui va venir quoi… »

Il pinçait entre son pouce et son index le haut de son débardeur délavé. Il semblait à présent déçu et gêné des vêtements qu’il avait mis pour les préparatifs du Kasan.

Andy gardait les yeux plissés en direction de son frère et pencha légèrement la tête vers moi. Il avait serré un peu plus son bras contre mon cou, collant nos deux têtes l’une à l’autre.

– « Ma couz… c’est moi ou le frangin il est bizarre là ? chuchota-t’il.

– Mon couz, si ça ne faisait pas dix ans qu’on ne s’était vus, je dirais même qu’il est très bizarre là… »

Nous ne pûmes nous empêcher de rire d’excitation à la scène qui se jouait devant nous. Andy se racla la gorge et relâcha la pression de son bras autour de ma nuque.

– « Depuis quand Tevahine c’est “ tout le monde ” gin ? »

Angelo écarquilla les yeux et je ne pus m’empêcher de rire franchement en voyant la tête qu’il faisait. Mon pauvre cousin était pris au piège. Il pinça les lèvres dans ma direction quand la voix de la jolie Tevahine se fit entendre.

– « Ia ora na !!! »

Tevahine venait d’entrer dans le salon. Andy et moi nous tenions exactement entre Angelo et elle. Nous faisions face à Angelo. Nous pouvions voir des étoiles et des paillettes scintiller dans ses yeux à la vue de la fille des voisins de mes grands-parents paternels.

Je ne pus m’empêcher de sourire de toutes mes dents et me retournai franchement pour saluer mon amie d’enfance.

PLUS D'INFORMATIONS

   Maima Chahaut

   Rédactrice web

   ©Photos : Freepik – kjpargeter, Femmes de Polynésie

Partagez Maintenant !