Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Société

Food and CookLaB - Femmes de Polynésie

Avec Audrey de Food and CookLaB : valorisons les produits du Fenua

Publié le 12 décembre 2017

Audrey LACHAUD est une jeune femme de 37 ans, maman de deux enfants, passionnée de voyages et de découvertes. Après un séjour en Angleterre puis en Nouvelle Zélande, elle arrive en Polynésie, où elle occupe notamment un poste de professeur d’éducation socio-culturelle en charge de l’animation du territoire auprès des jeunes. Elle y rencontre son mari polynésien de Moorea et, quelques années après, mue par la volonté d’aider les agriculteurs locaux, elle crée avec une amie le concept au succès grandissant de « la Ruche qui dit Oui1 ».

Femmes de Polynésie vous propose de découvrir son nouveau projet : Food and CookLaB, une initiative sociale et solidaire destinée à diffuser les techniques de conservation et de transformation des produits agricoles de notre Fenua2 et à transmettre notre patrimoine culinaire.

« On va souvent vers ses premières amours, pour moi c’est le monde agricole, le bien manger. »

Cet amour des bons produits et de la terre remonte à loin chez Audrey dont les grands parents sont agriculteurs. Son grand-père, qui a lui-même crée des machines agricoles et déposé des brevets, la soutient pleinement dans cette aventure novatrice :

« Mon grand-père m’a toujours dit, la vie c’est ça c’est entreprendre, la nature de l’homme est de créer. »

Avec un tel héritage, la naissance de Food and CookLaB n’a donc rien du hasard. Après deux années de travail acharné, le permis de construire du bâtiment est déposé pour la construction d’un bâtiment écoresponsable, sur la route des Ananas à Moorea.

Qu'est-ce que Food and CookLaB ?

Bien plus qu’une simple conserverie, le but pour Audrey est de créer un lieu qui regroupe toutes activités de l’alimentation.

« Un véritable incubateur alimentaire » divisé en deux espaces :

  • L’un consacré aux agriculteurs, éleveurs ou pêcheurs qui n’ont pas les moyens de s’équiper d’un laboratoire pour transformer leurs produits.
  • Le second espace est un lieu destiné à permettre aux visiteurs d’appréhender la culture locale par le biais de la cuisine polynésienne.

Durant toute son enfance dans le Sud-Ouest de la France, Audrey a réalisé des pâtés et des bocaux. C’est ainsi que l’idée lui est venue de permettre aux producteurs locaux de mettre leurs produits en conserve et que tout un chacun puisse utiliser ces produits frais toute l’année dans sa cuisine.

« Un pêcheur qui ramène beaucoup de poisson pourra le conserver pour le vendre plus tard et avec une valeur ajoutée plus importante. »

Les normes d’hygiène et de sécurité sont bien sûr totalement respectées. Audrey a d’ailleurs suivi une formation délivrée par le centre technique de conservation des produits agricoles de AUCH (France). Les touristes et locaux, pourront venir apprendre et échanger en réalisant, avec des polynésiens, les recettes de famille que ces derniers leur transmettront. Il ne s’agit nullement de faire de la cuisine gastronomique mais bien de transmettre un savoir-faire familial à une clientèle de visiteurs avides de découvrir la population locale et ses traditions culinaires :

« Réaliser un plat ensemble permet les échanges et ce malgré l’éventuelle barrière de la langue. »

Le lieu accueillera également les scolaires pour faire de l’éducation à la santé et de la formation pour permettre à des locaux de tester de nouvelles idées avant de lancer la commercialisation d’un produit.

Audrey voit loin puisqu’elle aimerait, à plus long terme, développer une grande gamme de produits fermiers lesquels seront commercialisés dans toute la Polynésie. Prendre conscience de ce que nous mettons dans notre assiette, préférer les produits locaux aux industriels et donner du sens à son achat en garantissant un revenu décent aux personnes qui ont travaillé dur pour produire, voilà tout le sens du projet Food and CookLaB.

Les fabuleuses ressources agricoles et aquacoles de nos archipels sont telles qu’elles méritent d’être valorisées et partagées afin que ceux qui le souhaitent puissent ramener chez eux, au travers d’une recette ou d’un produit, un peu de notre belle Polynésie.

Plus d'informations

Sur la page Facebook Food and CookLaB Tahiti et au 87 214 600.

1 La ruche qui dit Oui : réseau d’achat direct en circuit court aux producteurs locaux (Source : La Ruche qui dit Oui).
2 Pays, ici Polynésie Française.

 

Nelly Hemain
Rédactrice web

© Photos : Facebook Food and CookLaB Tahiti, Prism Tahiti et La ruche qui dit oui, à Tahiti

Partagez Maintenant !