Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Maison & Famille

Viviane, un Noël aux couleurs de « Licorne tropicale »

Publié le 13 décembre 2019

Impossible de faire l’impasse sur cette célébration annuelle : Noël. Femmes de Polynésie a fait la découverte digitale d’un lutin original au nom de « Licorne tropicale », derrière lequel se cache l’artisane Viviane Golasowski. Depuis qu’elle est en âge de tenir un crayon, elle n’a jamais cessé de créer. Résultat :  des figurines en bois made in Taha’a, qui égaient par leurs couleurs et leur féérie.

Une enfance digne d’un conte de fée

C’est l’histoire d’une petite fille, née dans l’Hexagone, se prénommant Viviane. Ses parents lui inculquent dès le plus jeune âge l’amour du dessin, du bricolage et du travail du bois, en plus de celui pour la nature et les grands espaces, la lecture et les univers merveilleux.

« Ma maman mettait un point d’honneur à nous emmener en promenade tous les jours et à me faire découvrir la nature. J’ai nourri des chevreaux au biberon, des oisillons tombés du nid, soigné des oiseaux blessés. Mon père m’a appris à me servir d’outils et à fabriquer des objets. »

Ainsi, depuis toujours elle dessine, colorie, peint, construit des cabanes, des figurines.  Aujourd’hui, la majorité des meubles de sa maison sont réalisés par ses mains à partir de palettes ou d’autres bois bruts.

Cursus d’artiste

Après un cursus en lettres à Tahiti, en Angleterre puis au Québec, c’est au Canada que Viviane s’essaye à d’autres formes d’art : peinture sur toile, porcelaine et bois, sculpture en pâte polymère, photographie… Tout en poursuivant ses études, elle poursuit sa passion pour l’art.

En travaillant sur sa thèse 1, son esprit vagabonde et crée. Nous sommes fin 2017, et Viviane commence à peindre ses premières figurines.

« Ce n’est probablement pas un hasard si ma thèse prenait racine dans ces récits, et ce n’est pas non plus un hasard, si bon nombre de mes personnages sont issus de récits merveilleux. »

Le monde merveilleux de Viviane

Après les personnages de Disney viennent rapidement des petits personnages polynésiens en Pareo, maillots de bain et tenues locales. Un an plus tard, des amis et la famille commencent à lui en acheter, et lui proposent de les mettre en vente dans une boutique. L’idée lui plait mais lui parait utopiste.

« Je ne pensais pas pouvoir gagner de l’argent en vendant mes réalisations, et je ne pensais pas que les gens apprécieraient mon travail, en tout cas pas assez pour l’acheter. »

Encouragée par son entourage, Viviane expédie ses créations à une première boutique, puis une seconde et une troisième, et gagne ainsi en notoriété sur Moorea, Raiatea et Bora Bora. Il y a quelques mois elle ouvre même un “One Woman Shop” : La Licorne Tropicale, sa boutique en ligne.

« Mieux qu’une photographie en 2D, c’est pour moi le moyen de faire ressentir des émotions positives chez les gens, ajouter une touche d’humour et de magie à leur quotidien. »

USA, France, c’est le monde qui s’ouvre aux petites figurines de Viviane, des créations toutes réalisées avec des peintures et vernis non toxiques et sans danger pour les enfants et les adultes2. À ses clients, Viviane demande de lui envoyer une photo de ses figurines dans leur nouvel environnement.

« Car je suis toujours heureuse et émue de voir jusqu’où mes personnages ont voyagé et à quel endroit ils « vivent ». »

1 Titre de la thèse de Viviane « Le conte en séries : Mutations du conte merveilleux dans la fiction télévisuelle sérielle »

2 Ce ne sont cependant pas des objets recommandés pour les bébés, qui pourraient les mâchouiller

Plus d’informations

Instagram & Facebook : @lalicornetropicale

Boutique en ligne : www.lalicornetropicale.com/shop/ 

Courriel : lalicornetropicale@gmail.com

 Jeanne Phanariotis
 Rédactrice web

 © Photos : @lalicornetropicale

Partagez Maintenant !